Blog

17/08/2020 13:25

Envie d'une robe ? Hop hop hop, chercher dans les boîtes en plastique stockées à la cave le tissu auquel j'ai pensé et vérifier que le métrage est bon.... Yesssssssss, y'a plus qu'à...

Le tissu m'a été offert par une amie aujourd'hui disparue, Josette C. , il a donc une valeur sentimentale à mes yeux et me remémore de nombreux souvenirs.

J'ai choisi un modèle tout simple de La Coupe d'Or, une méthode qui permet, sans effort et avec seulement deux mensurations, de réaliser gabarits et patrons de couture sur mesure. Compte tenu de l'impression du tissu, j'ai décidé de supprimer les manches ; j'ai également modifié l'ouverture du devant.

Donc à la base, on a cela :

                                  

Et au premeir esseyage, on a ceci

                                      

Et quelques heures de couture après, on obtient une petite robe sympa, tout coton, suffisamment ample pour profiter de la chaleur du mois d'août.

                      

                      

Pas de photographe sous la main, alors devant le vieux miroir, je pose du mieux que je peux !

                                  

                            

Je n'ai plus qu'à recommencer avec un autre tissu et en procédant à une nouvelle modification pour le décolleté de devant. 

Satisfaite de mon travail.

<< 1 | 2 | 3 | 4 | 5 >>
La vie est une assez mauvaise étoffe 
dont la broderie fait tout le prix ".

 

Considérations sur l'esprit et les moeurs (édition 1787)