La broderie au crochet

C'est l'une des techniques les plus importantes que la France ait donnée à la broderie occidentale. La broderie au crochet sur tambour, qui produit un point de chaînette bien plus expéditif que le point de chaînette à l'aiguille, est une manière de broder très ancienne qui a été de tout temps très usitée en Orient et qui est encore utilisée en Inde.                 

crochet indien et crochet de Lunéville

 

La réalisation de la broderie avec un crochet trouve ses origines tout d'abord en Chine.

Elle a été introduite en France vers 1760, comme en témoigne Charles Germain de Saint Aubin, dessinateur du roi Louis XV, dans son ouvrage "l'Art du Brodeur" (1770) : "la broderie chaînette s'est longtemps faite sur le doigt ou sur un métier ordinaire, avec une aiguille à coudre. Depuis à peu près dix ans qu'on nous a apporté de Chine un procédé aussi correct et six fois plus expéditif, on a abandonné l'autre manière d'opérer". Il décrit ensuite les divers instruments employés par les chinois dont les principaux sont le métier à tambour et le crochet.   

En France, ce point de chaînette fait au crochet va se développer sous deux techniques : 

 

  • le  point Pompadour, appelé à partir du 20e siècle point de Beauvais
  • le point de Lunéville
La vie est une assez mauvaise étoffe 
dont la broderie fait tout le prix ".

 

Considérations sur l'esprit et les moeurs (édition 1787)